K...

 

 

Kachimie ou Kakimie. Minéral qui n’est pas encore venu à sa perfection, ou demi-métal qui est encore dans sa matrice comme l’enfant dans le ventre de la mere aux premiers mois de sa grossesse.

Kaib. C’est du lait caillé, aigri.

Kald. Voyez VINAIGRE.

Kalnos. Fumée.

Kamar ou Camar. Argent.

Kambar. Voyez CAMBAR.

Kamir. Levain, ferment des Philosophes.

Kanech. Roseau.

Kanfor. Etain, Jupiter.

Kaprili. Soufre. Kasam. Fer. 

Kayl. Lait aigre.

Kaysir. Écume de la mer.

Kazdir, Kasdir, Kacir, Kacisseros. Etain, ou Jupiter.

Keiri ou Keirim. Narcisse, suivant quelques-uns; et violier ou giroflée jaune, suivant d’autres, qui l’écrivent aussi Cheisi

Kibrich ou Kibrith. Terme de Science Hermétique, dont se sont servis quelques Chymistes pour signifier le soufre philosophique. Il faut rec tifier sur ce corps Kibrich et Zubeth, c’est-à-dire, les deux fumées qui comprennent et qui embrassent les deux luminaires, et mettre dessus ce qui les ramollit, et qui est l’accomplissement des teintures et des esprits, et les véritables poids de la Science. Marie.

Kimenna. Une grosse bouteille.

Kimit élevé. Blanc de cinabre. Planiscampi.

Kirath. Poids de quatre grains.

Kist. Oppoponax. Ce terme signifie aussi un poids de quinze grains; quelques-uns l’entendent de quatre livres, d’autres de deux mesures de vin. Planiscampi.

Koma et Komartos. Chaux vive.

Konis. Cendre.

Kost. Bois de hêtre.

Kuhul. Plomb des Philosophes; laiton qu’il faut blanchir; ou la matière de l’œuvre en putréfaction, et parvenue au noir très-noir.

Kukul. Voyez KUHUL.

Kumen. Union, lien des parties des corps. Rulland.

Kybrius. Arsenic.

Kymenna. Matras, bouteille de verre.

Kymit sublimé. Cinabre.

Kymolea. Boue.